Accueil > Pleins feux > Haiti : Jeunes et titres remarquables à Livres en folie 2009

Haiti : Jeunes et titres remarquables à Livres en folie 2009

Publié le vendredi 26 juin 2009, par Animation Telecentre

La 15e édition de Livres en folie s’est tenue, le jeudi 11 juin 2009, au Parc historique de la canne à sucre sur la route de Tabarre (municipalité au nord-est de la capitale Port-au-Prince) avec environ 1,548 titres disponibles et 78 auteurs en signature.

Initiée en 1994 par le journal Le Nouvelliste et la banque privée Unibank, Livres en folie demeure la plus grande foire du livre, organisée à travers le pays.

En effet, pour cette 15e édition, plusieurs milliers de personnes, en particulier des jeunes, ont visité les rayons des différentes maisons d’édition en quête d’ouvrages intéressants pour leurs bibliothèques.

Toutefois, les visiteuses et visiteurs ont été beaucoup moins nombreux cette année par rapport à l’année précédente.

Les mauvaises conditions météorologiques annoncées auraient occasionné la diminution dans la fréquentation des participantes et participants habituels à cette foire du livre haïtien, selon plusieurs jeunes interrogés par l’équipe du Télécentre des Jeunes.

Les récents mouvements de protestation, organisés par les étudiants de l’Université d’Etat d’Haïti contre le refus du gouvernement de publier la loi sur l’augmentation du salaire minimum, auraient également un impact sur la 15e édition de Livres en Folie, ajoutent-ils.

L’écrivaine Yannick Lahens, qui a signé « La couleur de l’aube », était l’invitée d’honneur de Livres en Folie pour l’édition 2009.

Côté littérature-jeunesse, de nombreux titres, destinés aux enfants, étaient disponibles chez les éditeurs, en particulier chez les éditions de l’Université Caraïbe, spécialisées en littérature pour enfant .

Saonah Jean-Baptiste, 15 ans, était la plus jeune auteure en signature, cette année. Elle a signé son premier roman intitulé « Amour, haine et racisme » .

Quant à Fabian Charles, 16 ans, il signait un recueil de poèmes « Séquences d’une confusion nue ».

Cependant, « Comment choisir ma profession âpres la terminale », de Middle Fleurantin en signature également, était d’un attrait remarquable .